Méthodes

Christophe Debray

Conseil en gestion de patrimoine

Accueil     Contact     Questionnaire de profil de risque     Consulter vos comptes

Enregistré à l’Orias sous le numéro 08039930 - www.orias.fr - en qualité de Conseil en investissements financiers, Société de courtage d’assurance,

Courtier en opérations de banque et services de paiement. Agent immobilier - carte T n°1999. Activité de démarchage bancaire et financier.

© 2018 Christophe Debray

Menu principal

Services & produits

Présentation

Relations clients

Méthodes

Tout le site

Accès direct

Stratégie patrimoniale

Optimiser l’organisation de votre patrimoine

Investir sur les marchés financiers

Investir dans des biens immobiliers

Devenir client

Contact

Coordonnées

Envoyer un e-mail

Formulaire de contact

Tél. 01 39 43 53 45

78150 - Le Chesnay

SERVICES & PRODUITS         PRÉSENTATION         RELATION CLIENT         MÉTHODES         TOUT LE SITE

Investissements immobiliers




Les investissements immobiliers offrent des avantages appréciables, notamment une assez bonne prévisibilité des revenus et des charges et une bonne résistance à l'inflation.


 Cependant ils présentent aussi des  contraintes importantes :



Compte tenu de la difficulté à sortir d'un investissement immobilier, de son coût et de sa faible rentabilité, il faut que le montage financier de votre projet soit rigoureux et robuste, pour qu'il puisse résister à des changements de conditions économiques et qu'il ait dès le départ une bonne marge de sécurité.


Si le financement est adapté et robuste, la rentabilité de votre investissement immobilier pourra être excellente. Le prix d'acquisition de votre bien sera considérablement réduit, ce qui augmente le rendement du capital que vous aurez réellement investi. Si il est raté, trop tendu ou trop "fiscal", votre projet ne sera pas rentable et vous perdrez de l'argent.




Les 3 avantages des investissements immobiliers



Ils offrent une bonne protection des revenus contre l'inflation


La valeur du bien ainsi que les revenus qu'il procure (les loyers), suivent à peu près l'inflation. Il s'agit donc de biens et de revenus qui conservent leur pouvoir d'achat. C'est un élément très important sur le long terme.


La prise de valeur du capital suit aussi l'inflation, mais en partie seulement. Son évolution est soumise à d'autre facteurs, notamment des cycles complexes et moins bien connus que ceux des marchés financiers.


Les biens immobiliers contribuent à stabiliser le rendement global d'un patrimoine, même si leur rentabilité est plus faible que celle de la plupart des actifs financiers. Or un rendement régulier permet de faire composer les revenus réinvestis et d'augmenter sensiblement.



Ils peuvent être financés par endettement, ce qui présente 2 avantages :





Ils permettent d'utiliser des possibilités de défiscalisation


C'est un avantage marginal ou au contraire très important, suivant les biens et les régimes fiscaux. Il faut :






Acheter avec l'idée de ne jamais revendre :

penser à long terme et ne pas spéculer


Il ne faut pas spéculer sur les biens immobiliers, mais plutôt les considérer comme un investissement définitif qui sur le très long terme conserve sa valeur et apporte des revenus réguliers.


L'immobilier d'habitation connaît des cycles de très long terme, qui sont mal maîtrisés, car très complexes (évolutions régionales, sociologiques, démographiques) et qui ont été beaucoup moins étudiés que les cycles économiques des actifs financiers :





Bien entendu, il est toujours possible de vendre ou d'acheter un bien pour améliorer la composition de son patrimoine immobilier, se protéger contre une mauvaise évolution de l'environnement ou profiter d'une plus value exceptionnelle. Néanmoins ces opérations ne doivent pas être des contraintes nécessaires pour rentabiliser le projet initial.




Utiliser les SCPI pour diversifier



L'immobilier papier, principalement sous forme de SCPI réduit beaucoup les risques par rapport à l'investissement dans un bien spécifique détenu en direct, parce qu’ils bénéficient de :










Évaluer les risques et la rentabilité pour réduire les aléas


Un bien immobilier n'a de valeur que s'il peut être loué ou vendu, on fera donc attention à :








Haut de page

Page suivante : Défiscalisation