Méthodes

Christophe Debray

Conseil en gestion de patrimoine

Accueil     Contact     Questionnaire de profil de risque     Consulter vos comptes

Enregistré à l’Orias sous le numéro 08039930 - www.orias.fr - en qualité de Conseil en investissements financiers, Société de courtage d’assurance,

Courtier en opérations de banque et services de paiement. Agent immobilier - carte T n°1999. Activité de démarchage bancaire et financier.

© 2017 Christophe Debray

Menu principal

Services & produits

Présentation

Relations clients

Méthodes

Tout le site

Accès direct

Stratégie patrimoniale

Optimiser l’organisation de votre patrimoine

Investir sur les marchés financiers

Investir dans des biens immobiliers

Devenir client

Contact

Coordonnées

Envoyer un e-mail

Formulaire de contact

Tél. 01 39 43 53 45

78150 - Le Chesnay

SERVICES & PRODUITS         PRÉSENTATION         RELATION CLIENT         MÉTHODES         TOUT LE SITE

1 - Les fondamentaux

2 - Des portefeuilles robustes

3 - Surveiller les marchés

4 - Adapter l’exposition

5 - Diversifier par soustraction

6 - Conserver un esprit critique


Utilité des marchés financiers

Marchés financiers et gestion de portefeuille - 2 sur 7



Construire des portefeuilles robustes



Votre portefeuille doit être robuste, dans sa conception même, c'est à dire qu'il doit être en permanence capable de résister aux "crises", quelles que soient leurs causes, prévisibles ou non, parce que ce sont des événements normaux des marchés. Elles sont inhérentes au milieu naturel dans lequel votre portefeuille doit évoluer.


Si on y résiste bien, les baisses offrent d'excellentes opportunités. Ce qui est dangereux, c'est de ne pas y être préparé. De ce point de vue, la gestion d'un portefeuille d'actifs financiers n'est pas très différente de la vie courante : votre maison, votre voiture et tous les appareils que nous utilisons sont conçus pour résister à des contraintes.


Les phases d'expansion et de contraction de l'économie, qui font monter et baisser les marchés, peuvent être anticipées avec une certaine efficacité. On voit assez bien avec plusieurs mois d'avance comment la conjoncture évolue. Cependant, ce n'est pas d'une fiabilité totale et certains événements ne sont pas prévisibles, par exemple :






Il faut donc être en permanence préparé à résister à une baisse des marchés. Ce risque doit être traité en priorité par des techniques qui permettent, de l'éviter, de le compenser et d'en limiter les conséquences.


Ces techniques sont utilisées de manière cumulatives pour avoir plusieurs barrières de protection :




                                  








Haut de page

Page suivante : Surveiller les variations des marchés