Méthodes

Christophe Debray

Conseil en gestion de patrimoine

Accueil     Contact     Questionnaire de profil de risque     Consulter vos comptes

Enregistré à l’Orias sous le numéro 08039930 - www.orias.fr - en qualité de Conseil en investissements financiers, Société de courtage d’assurance,

Courtier en opérations de banque et services de paiement. Agent immobilier - carte T n°1999. Activité de démarchage bancaire et financier.

© 2018 Christophe Debray

Menu principal

Services & produits

Présentation

Relations clients

Méthodes

Tout le site

Accès direct

Stratégie patrimoniale

Optimiser l’organisation de votre patrimoine

Investir sur les marchés financiers

Investir dans des biens immobiliers

Devenir client

Contact

Coordonnées

Envoyer un e-mail

Formulaire de contact

Tél. 01 39 43 53 45

78150 - Le Chesnay

SERVICES & PRODUITS         PRÉSENTATION         RELATION CLIENT         MÉTHODES         TOUT LE SITE

Sources d’informations




Vous conseiller demande d'être en permanence informé, c'est à dire :


1 - Savoir de quelles informations on a besoin pour prendre quelles décisions et à quelle échéance.


2 - Avoir mis en place des procédures de recherche, de sélection, d'acquisition et de traitement de l'information.


3 - Savoir travailler en anglais.



Dans l'ensemble, notre profession est saturée d'informations sur les produits, les évolutions juridiques et sur l'économie.


La difficulté n'est pas d'accéder à l'information, mais de la traiter, notamment en définissant ce qui est utile et en sélectionnant les sources fiables et qui apportent une réelle valeur ajoutée.


L'information sur les produits, l'immobilier et les évolutions juridiques et fiscales est en Français.


L'information sur les marchés financiers est internationale et à 90% en Anglais - tant pour l'actualité, les études sur les évolutions possibles des marchés, ouvrages de fond, travaux universitaires. New-York et Londres représentent 40% de la capitalisation boursière mondiale ; Paris seulement 6%. Un niveau d’anglais qui permette d’assimiler plusieurs centaines de pages de documentation tous les mois, est indispensable pour être compétent en finances.



Organisation de l’information au niveau de la profession


Relations avec les partenaires :

Les sociétés de gestion, les assureurs, les banques, les promoteurs ont des équipes dédiées aux relations avec les conseillers en investissements financiers. Ces collaborateurs ont une connaissance approfondie des produits et des marchés. Chez chaque partenaire et société de gestion avec lesquelles je travaille, mon cabinet est suivi par un correspondant.

Chaque société de gestion, promoteur, assureur, banque publie des lettres d'informations hebdomadaires ou mensuelles, des dossiers, organise des réunions d'informations, des formations professionnelles, destinées aux conseils en gestion de patrimoine indépendants. Ils organisent la formation à leurs produits.

Les fournisseurs avec lesquels je ne travaille pas me sollicitent régulièrement pour présenter leurs produits.

Chaque année 2 salons professionnels – Patrimonia à Lyon et le congrès de la Chambre des Indépendants à Paris - permettent de rencontrer environ 100 fournisseurs.


Relations avec les confrères  :

Les relations entre confrères sont également importantes. Nous nous rencontrons, notamment dans le cadre de la formation professionnelle ou des présentations qu'organisent les banques, les assureurs, les sociétés de gestion, la Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine.

Les échanges sont plus approfondis et systématiques avec un petit groupe de quelques confrères.




Information sur les marchés financiers et les OPC


L'information est la clef du succès de vos investissements : il faut comprendre dans quel monde on investit.


Voici les sources sur lesquelles s'appuient les processus du cabinet :


Des sources d’informations financières et économiques spécifiques au cabinet :

Principalement des publications de sociétés de gestion, d'administrations, d'universités et de bureaux d’études américains et anglais repérés et sélectionnés depuis de nombreuse années. 80% de ces publications sont en anglais.

Parce qu'elles se placent au niveau macro-économique, ces sources sont les seules qui permettent de comprendre les tendances au delà de quelques semaines, de prendre du recul, d'approfondir et de recouper.


Les études économiques réalisées pour les professionnels par les sociétés de gestion. Elles sont intéressantes pour comprendre le présent et recouper l'information. Cependant elles ne sont ni assez approfondies, ni assez fiables pour gérer efficacement les portefeuilles à l'horizon nécessaire pour un conseiller en investissements financiers.


Les rencontres organisées par nos partenaires - les banques, assureurs, sociétés de gestion avec les gérants d'OPC et les économistes des sociétés de gestion. Elles affinent la compréhension du présent et du futur immédiat, permettent de recouper la vision à plus long terme et de vérifier la composition des OPC.


Des contacts professionnels, avec des confrères Conseillers indépendants, des Opérateurs sur marchés financiers, notamment dans le cadre des anciens d'HEC et de Sciences-Po.


Des outils informatiques de sélection des OPC et de surveillance et de test des portefeuilles. Ils travaillent sur des bases de données qui ont en mémoire les performances passées. Notamment tous les portefeuilles sont back testés, c'est à dire projetés dans le passé pour vérifier comment ils se seraient comportés depuis plusieurs années, comment ils auraient résistés aux crises et profité des hausses qui ont suivi. Il faut néanmoins faire très attention à la manière dont ces outils sont construits. Certains, pourtant courants sur le marché et largement diffusés, sont très dangereux, parce que construits à partir de données mal choisies et / ou d'algorithmes trop simplistes.


Pour tous les OPC utilisés, les sociétés de gestion envoient par Internet des reportings hebdomadaires et mensuels sur leur composition et leur évolution. Pour des précisions supplémentaires on peut appeler les correspondants du cabinet.


La presse économique, est toujours intéressante, mais n'est pas très utile. Elle informe sur l'actualité et l'explique, donc se limite au présent et au passé. C'est son rôle.  Pour vous conseiller, il faut comprendre ce que l'avenir pourrait être, donc travailler sur des informations prospectives beaucoup plus approfondies.




Information sur les marchés et les produits immobiliers


L'information sur l'évolution des marchés immobilier vient de 4 sources : les statistiques officielles, notamment les études que publient régulièrement les administrations, la presse spécialisée, les études réalisées par les partenaires promoteurs et le ressenti de terrain d'agents immobiliers ou de spécialistes des promoteurs.


L'information sur les produits est transmise par Internet, extranets, réunions d'informations organisées par les promoteurs partenaires, contacts personnels avec leurs correspondants.




Information sur les évolutions juridiques et fiscales


Le cabinet travaille avec la version complète du logiciel de calcul et d'analyse patrimoniale le plus répandu sur le marché - BIG de la société Harvest - www.harvest.fr - les données sont mise à jour environ tous les 2 mois et après chaque évolution légale importante. Il est également abonné à une base de données destinée aux professionnels, mise à jour toutes les 2 semaines. Toutes les 2 semaines, nous recevons un rapport d’environ 5 pages sur les évolutions juridiques et fiscales.


Les services juridiques des partenaires communiquent régulièrement sur les évolutions.


La Chambre nationale des conseils en gestion de patrimoine publie des directives et organise la formation professionnelle.

Haut de page

Page suivante : Retour page d’accueil